MENU

ParisTech fier d’avoir contribué au succès de trois de ses membres dans l’Université européenne EELISA lauréate du 2e appel de la Commission européenne

La Commission européenne a publié le 9 juillet les résultats du deuxième appel dédié à sa nouvelle initiative phare dans Erasmus+ : les universités européennes. EELISA (European Engineering Learning Innovation & Science Alliance, qui réunit trois universités technologiques, une université technologique avec une forte dimension management, trois grandes écoles d’ingénieurs et deux universités pluridisciplinaires de sept pays européens, représentant plus de 170 000 étudiants, fait partie des 24 projets sélectionnés dans le cadre d’une compétition impliquant 164 établissements d'enseignement supérieur.

L’Universidad Politécnica de Madrid (Espagne) en tant que coordinateur, Budapesti Műszaki és Gazdaságtudományi Egyetem (Hongrie), Universitatea Politehnica din București (Roumanie), İstanbul Teknik Üniversitesi (Turquie), Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg (Allemagne), Sant’Anna, Scuola Normale Superiore Pisa (Italie) – et en France  École des Ponts ParisTech et l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) par le biais de Chimie ParisTech – PSL et MINES ParisTech – PSL, se sont unies pour créer l’alliance EELISA, avec le European Network for Accreditation of Engineering Education (ENAEE) comme partenaire associé. Le consortium a été lancé les 28 et 29 janvier 2019 lors d’une réunion des recteurs à Madrid et étendu aux partenaires italiens le 20 janvier 2020 à Erlangen.

Après plus de 20 ans de coopération au sein du réseau ATHENS, les partenaires d’EELISA souhaitent montrer comment rapprocher leurs étudiants et leurs personnels pour créer un diplôme d’ingénieur européen. Ils veulent aussi partager leur expérience de la formation liée à l’industrie et adossée à la recherche, répondant aux défis sociétaux comme Villes vertes, intelligentes et résilientes et Industrie du futur. ENAEE apporte son expérience unique de la coopération européenne dans ce secteur.

EELISA encouragera et soutiendra la mobilité des étudiants en ingénierie aussi bien que la mobilité de ses personnels académiques et administratifs. Se concentrant d’abord sur le niveau master/diplôme d’ingénieur, les partenaires développeront aussi leurs coopérations en licence et au niveau doctoral.

EELISA donnera la possibilité à ses étudiants de participer en tant que citoyens européens à la résolution des défis sociétaux et améliorera leur employabilité, alignant la stratégie des universités sur les Objectifs du Développement Durable. EELISA consolidera le progrès des valeurs de l’Union européenne de manière générale et jouera un rôle majeur de modèle pour les établissements d’enseignement supérieur dans tous les secteurs de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur et au-delà.

La diversité sera un élément-clé pour EELISA. Le consortium soutiendra la diversité sociale en mettant en place un cursus en apprentissage en ingénierie dans toute l’Europe. Puis, il s’engagera pour l’égalité femme-homme, une cause majeure pour toute l’Europe, mais aussi plus spécifiquement dans les carrières scientifiques. Des actions seront menées au sein des différents campus pour que tous les étudiants évoluent dans un cadre porteur faisant du campus EELISA un lieu où tout à chacun peut développer ses capacités.

Les membres d’EELISA sont impatients de renforcer leur coopération au sein de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur et de l’Espace Européen de la Recherche et remercient la Commission européenne pour la confiance qu’elle leur accorde et le financement de cinq millions d’euros qui est attribué aux consortia sélectionnés.

LES ÉCOLES de ParisTech