MENU

International

Français
Inauguration Chimie Pékin - janvier 2018

During French President Emmanuel Macron State visit to China, January the 18th, Frédérique Vidal, Minister of Higher Education, Research and Innovation, inaugurated the Sino-French Institute « Chimie Pékin ». Christian Lerminiaux, President of Chimie ParisTech & Vice-President of ParisTech, and Prof. TAN Tianwei, President of Beijing University of Chemical Technology attended the ceremony. 

On the same day, a student from « Chimie Pékin » participated in a round-table on Climate Change and answered President Macron’s questions. After China-EU Institute for Clean And Renewable Energy (ICARE) launched in 2010 in Wuhan and SJTU-ParisTech Elite Institute of Technology created in 2012 in Shanghai, « Chimie Pékin » is the third Sino-French Institute led by a ParisTech School. « Chimie Pékin » is a joint initiative between Beijing University of Chemical Technology, Chimie ParisTech and Fédération Gay-Lussac (FGL). 60 students joined the Institute in September 2017.

 
Le recteur de l’Université d’Etat de Tomsk (TSU),  le professeur Eduard Galazhinskiy, est reçu ce jour pour la signature d’accords de doubles diplômes avec 3 Ecoles de ParisTech

Le recteur de l’Université d’Etat de Tomsk (TSU),  le professeur Eduard Galazhinskiy, est reçu ce jour pour la signature d’accords de doubles diplômes avec 3 Ecoles de ParisTech.

Ces signatures font suite à un accord cadre entre TSU et ParisTech signé en novembre 2017 qui permet des échanges d’étudiants, de professeurs et des collaborations de recherche.

Les accords signés ce jour concernent spécifiquement les mobilités étudiantes dans le cadre du cycle ingénieur côté français, et Master côté russe pour 3 écoles de ParisTech : Chimie ParisTech, ENSTA ParisTech et Télécom ParisTech.

Le recteur de l'Université d'Etat de Tomsk est reçu à l'ENSTA ParisTech ce matin pour une réunion en présence d’Elisabeth Crépon,  Présidente de ParisTech et Directrice de l'ENSTA ParisTech et d’Yves Poilane, Directeur de Télécom ParisTech. Il visitera ensuite Chimie ParisTech en présence de son Directeur, Christian Lerminiaux.

La Russie est l’une des zones géographiques cibles de ParisTech au même titre que le Brésil, la Colombie et la Chine. Les Ecoles y mutualisent leurs programmes de recrutement d’étudiants pour leurs formations d’ingénieur et développent des collaborations de recherche avec les meilleures universités du pays : Université d’Etat de Moscou Lomonossov, Université d’Etat de Novossibirsk, ITMO, Université Polytechnique de Saint Petersbourg « Pierre le Grand ».

L'Université d'Etat de Tomsk est une université de recherche pluridisciplinaire. Elle est la plus ancienne université de Sibérie, fondée en 1878. Elle est l’une des meilleures universités russes avec 1500 étudiants, 20 facultés et instituts, 120 000 alumnis  dont 100 sont membres de l’Académie des sciences russe, 2 prix Nobel, 750 partenaires économiques et industriels. 

Le réseau ATHENS (Advanced Technology Higher Education Network) réunit 14 universités scientifiques et technologiques européennes de très haut niveau et 9 grandes écoles de ParisTech*. Il fêtera ses 20 ans, le 14 décembre 2017 à Mines ParisTech.

L’objectif principal d’ATHENS est de faciliter les échanges d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs entre les grandes universités technologiques européennes et de participer ensemble aux  grands programmes européens de développement technologique et de formation. ParisTech est l’établissement partenaire coordinateur du réseau. A l’occasion des 20 ans d’ATHENS, les établissements affirment leur ambition de donner un nouvel élan à leur coopération autour de nouveaux grands axes stratégiques, notamment la recherche, les partenariats pédagogiques et la mobilité des enseignants.

Depuis 20 ans, ATHENS a permis à 60 000 étudiants de suivre un cours en dehors de leur institution d’origine à travers les semaines européennes d’enseignement, un programme intensif proposé par les institutions deux fois par an.

Les 20 ans d’ATHENS seront célébrés le 14 décembre 2017 à Mines ParisTech, autour d’un programme retraçant l’histoire du réseau et ses perspectives d’évolution :  

  1. Session d’ouverture par Simone Bonnafous
  2. Signature officielle de la Lettre d’intention d’ATHENS par les représentants des membres du réseau
  3. Histoire et réalisations du réseau
  4. Remise du Prix du Concours photos « The best memory of your ATHENS week » > les semaines ATHENS vues par les étudiants
  5. Workshop > Comment contribuer au développement technologique européen à travers des programmes d’échanges courts ?
  6. Conclusion > perspectives pour ATHENS

Une centaine de personnes représentants les 14 universités européennes partenaires et les 9 écoles de ParisTech assisteront à ces 20 ans, en présence des recteurs et vice-recteurs des établissements membres du réseau, des directeurs des écoles de ParisTech. Interventions de Vincent Laflèche, directeur des Mines ParisTech et d’Elisabeth Crépon, présidente de ParisTech.

 

Plus d’information: athensnetwork.eu / Sophie.leban@mines-paristech.fr

Contact presse ParisTech : ideligniville@gmail.com

 

* Artistotle University of Thessaloniki (Grèce), Budapest University of Technology and Economics (Hongrie), Czech Technical University in Prague (République Tchèque), Delft University of Technology (Pays-Bas), Instituto superio Técnico (Portugal), Istanbul Technical University (Turquie), Katholieke Universiteit Leuven (Belgique), Norwegian University of Science and Technology (Norvège), Politecnico di Milano (Italie), Universidad Politécnica de Madrid (Espagne), Technische Universität München (Allemagne), Technische Universität Wien (Autriche), Warsaw University of Technology (Pologne), Université Catholique de Louvain (Belgique) et 9 des 10 écoles de ParisTech (France) : AgroParisTech, Arts et Métiers ParisTech, Chimie ParisTech, Ecole des Ponts ParisTech, ENSTA ParisTech, ESPCI Paris, IOGS, Mines ParisTech et Télécom ParisTech.

Bruno Le Maire, au cours de sa visite de trois jours en Chine consacrée à la réciprocité dans les échanges commerciaux, a été accueilli le 2 décembre à l’université Jiao-Tong de Shanghai. Il a choisi de s’adresser aux étudiants des instituts franco-chinois de cette circonscription : l’institut franco-chinois de l’université Renmin de Suzhou, l’institut franco-chinois de management du tourisme et de la culture de l’université de Ningbo, l’Ecole Sino-Européenne de Technologie de Shanghai, et l’École d’ingénieurs ParisTech Shanghai.

Le ministre a rencontré le secrétaire du parti Jiang Sixiang accompagné de l’équipe  de direction de ParisTech Shanghai. A l’occasion de cet entretien, Jiang Sixiang a, à plusieurs reprises, évoqué le succès du partenariat  de l’université Jiao-Tong avec ParisTech Shanghai.

Bruno Le Maire a ensuite prononcé un discours à 300 étudiants des instituts franco-chinois sur le thème « UE France Chine : comment bâtir ensemble une relation économique partenariale ouverte et réciproque? »

Ouverte en 2012, ParisTech Shanghai est une École d’ingénieurs inspirée du modèle des Grandes Écoles françaises. Elle est le fruit d’un partenariat entre l’École polytechnique, Mines ParisTech, Telecom ParisTech, l’ENSTA ParisTech et l’université Jiao-Tong. Elle compte actuellement 313 étudiants et propose une formation d’excellence en 6 ans et demi autour de trois spécialités : « ingénierie mécanique », « ingénierie de puissance et de l’énergie » et «sciences et technologies de l’information et de la communication ».

Elle délivre les grades de Bachelor et de Master de l’université Jiao-Tong de Shanghai, ainsi que le titre d’ingénieur ParisTech Shanghai Jiao-Tong – République populaire de Chine, suite à l'avis favorable de la CTI en le 23 novembre 2015.

Dans les échanges avec les étudiants qui ont assisté à son allocution, Bruno Le Maire a évoqué les opportunités que peut offrir la France à des jeunes diplômés chinois ayant reçu une formation « interculturelle » comme celle que délivre ParisTech Shanghai. 

 

Contact presse ParisTech : Isabelle de Ligniville - ideligniville@gmail.com

ParisTech renouvelle sa participation au réseau CESAER (conférence of european schools for advanced engineering education and research).

Mines ParisTech, membre de ParisTech, est l’un des établissements fondateur du réseau CESAER, en 1990, et en assure la Présidence jusqu’en 1994. CESAER regroupe 51 universités en sciences et technologie de 26 pays. En France, CentraleSupelec, Grenoble INP, l’INSA de Lyon font également partie du consortium.

CESAER se positionne comme le réseau des grandes universités européennes d’excellence qui « par l’éducation, la recherche et l’innovation, contribuent à développer des sociétés ouvertes à la connaissance et impactent de manière significative les sciences, les technologies, l’économie, la société dans son ensemble ».

Le réseau permet aux 10 écoles de ParisTech d’être parties prenantes d’une instance d’échanges de haut niveau qui encourage les synergies entre les établissements et mène des actions de lobbying auprès des institutions européennes.

EN SAVOIR PLUS

1 850 étudiants de 14 universités scientifiques et technologiques européennes de très haut niveau et de 9 grandes écoles de ParisTech participent à un programme d’échanges scientifiques et culturels du 11 au 18 novembre.

A cette occasion, ils suivent l’un des 88 cours proposés par les établissements du Réseau ATHENS (Advanced Technology Higher Education Network) à Paris, Milan, Prague, Budapest, Delft, Madrid, Lisbonne, Leuven, Istanbul, Vienne, Varsovie et Munich.

Constitué de 14 universités scientifiques et technologiques européennes de très haut niveau et de 9 grandes écoles de ParisTech, le Réseau international ATHENS organise des semaines européennes d’enseignement sous forme d'un programme intensif de cours proposé par les institutions deux fois par an (la dernière session a eu lieu en mars). ParisTech est l’établissement partenaire coordinateur du Réseau dont l’objectif principal est de faciliter les échanges d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs entre les grandes universités technologiques européennes et de participer ensemble aux  grands programmes européens de développement technologique et de formation.

Pour cette session, 1040 étudiants originaires de 7 établissements ParisTech (Mines PT, Télécom PT, ENSAM, Agro PT, Ecole des Ponts PT, ENSTA PT et Chimie PT) suivent un cours ATHENS au sein d’un établissement ParisTech ou d’une université européenne partenaire. En outre, 250 étudiants étrangers ont choisi de venir à Paris dans l’un des 7 établissements ParisTech offrant des cours à cette session (Arts et Métiers, Mines PT, Télécom PT, Ponts PT, ENSTA PT, Chimie PT et Agro PT).

Une session ATHENS inclut 30 heures de cours scientifiques et 10 à 15 heures d’activités culturelles (programme culturel de « Dimension européenne »). L’offre de cours est variée et couvre tous les domaines de l’ingénierie, des sciences et technologies : ‘énergies et changement climatique’, ‘Fusions Acquisitions’, ‘la théorie des jeux’, ‘Musique, Science, Histoire’ ou encore ‘Gérer l’eau : problématiques régionales et planétaires’.  Les étudiants de l’institution d’accueil suivent également ce cours. Cette expérience vise à susciter l’envie d’effectuer un séjour de plus longue durée dans un établissement du Réseau et de favoriser ainsi les échanges entre les élèves des grandes universités technologiques européennes.

A la fin de la session, l’enseignement est validé par l’institution d’origine suivant le résultat obtenu au contrôle de connaissances organisé par l’établissement d’accueil. Chaque session complète équivaut à 2 à 3 crédits ECTS.

La participation aux activités de dimension européenne organisées en complément des cours est obligatoire. Les activités proposées à Paris sont des visites de quartiers et de musées, des concerts, des activités informelles et événements sociaux pour permettre aux étudiants visiteurs ATHENS de rencontrer les étudiants locaux. Les bureaux des élèves des établissements ParisTech sont associés à l’organisation de certaines de ces activités.

Le réseau ATHENS fêtera ses 20 ans en décembre.

Plus d’information: athensnetwork.eu

Contact presse ParisTech : ideligniville@gmail.com

Contact ATHENS : Sophie.leban@mines-paristech.fr

Ce sont plus de 100 candidats qui ont été reçus en entretien cette année par les 8 membres du jury d’admission de ParisTech à Wuhan, Shanghai, Hangzhou, Canton, Nankin et Pékin.

Les candidats admissibles à l’oral avaient été sélectionnés dans un premier temps sur la base de l'excellence de leur dossier académique, puis sur les résultats obtenus au test scientifique organisé par ParisTech en Chine en septembre dernier.   

Les résultats d’amission finaux seront communiqués à la fin du mois de novembre. Sur la centaine de candidats admissibles à l'oral, une cinquantaine d'étudiants devraient recevoir une offre d'admission de l'une des 9 écoles de ParisTech parties prenantes de ce processus de sélection.

Par ailleurs, chaque année une cinquantaine étudiants chinois viennent étudier en France à travers les 23 accords de doubles diplômes qui lient les écoles françaises de ParisTech avec les toutes meilleures universités chinoises, ce qui fait un total d'une centaine d'étudiants chinois admis chaque année en cycle ingénieur des écoles de ParisTech.

L'amicale Franco-chinoise de ParisTech (AFCP) organise le 19 octobre à 18h30, à AgroParisTech une table ronde sur le thème "Faire ses études ou un stage en Chine : témoignages".

Sont attendus une quarantaine d'étudiants des 10 écoles de ParisTech, les responsables des relations internationales, les associations alumni des universités chinoises partenaires de ParisTech ainsi que le ministre conseiller du service de l'éducation de l'ambassade de Chine à Paris et Christian Lerminiaux, vice-président de ParisTech.

L'organisateur et l'animateur de cet évènement est Joshua Slawski, étudiant à AgroParisTech et membre du bureau de l'AFCP.

 

Programme :

. Introduction par Christian Lerminiaux, vice-président de ParisTech

. Présentation des dispositifs d'aide aux études et visas par les services éducatifs de l'Ambassade de Chine

. Table ronde (témoignages d'étudiants et alumni de ParisTech ayant séjourné en Chine - Pékin, Shanghai, Nanjing)

. Discours du Ministre conseiller du service de l'éducation de l'ambassade de Chine à Paris

 

Cette initiative a pour objectif d'encourager les étudiants français à postuler pour la bourse du China Scholarship Council (CSC) et à faire des études en Chine.

ParisTech dispose aujourd'hui d'un réseau de plus de 2 000 anciens étudiants localisés en Chine.

Le bureau de représentation de ParisTech en Chine a initié en 2010 un programme pilote de recrutement de doctorants. Le financement de ce programme repose sur une collaboration avec le China Scholarship Council (CSC). Un accord de coopération entre ParisTech et le CSC a été signé en juin 2011 à l’issue de la première campagne de recrutement, et a été renouvelé et étendu en février 2017. Cet accord prévoit un cadre général pour le recrutement en doctorat d'étudiants chinois en Master dans toutes les universités chinoises partenaires du CSC.

Les sujets de recherche proposés par les écoles de ParisTech, 149 en 2016, sont mis en ligne sur un site unique avec l’objectif de recueillir des candidatures de haut niveau. Les étudiants chinois ont jusqu'au 15 décembre pour postuler.

Ce programme rencontre un vif succès : depuis son ouverture en 2010, ce sont plus de 100 doctorants qui ont intégré un laboratoire des écoles de ParisTech.

Les 10 écoles de ParisTech poursuivent leur coopération engagée avec Tokyo Tech Institute of Technology depuis 2007 et signent un nouvel accord cadre de partenariat pour 5 ans.

Tokyo Tech est l’une des principales universités en sciences et technologie du Japon. Elle accueille près de 10 000 étudiants au sein de ses 1 200 facultés réparties sur 3 campus.

L’accord avec ParisTech porte à la fois sur des échanges d'étudiants, d'enseignants et des actions de coopération scientifique.

Isabelle de Ligniville
Accompagnement et conseil en communication
Déléguée à la communication de ParisTech <http://paristech.fr>
ideligniville@gmail.com / 06 60 22 46 57 / Linkedin
<https://www.linkedin.com/in/isabelle-de-ligniville>

LES ÉCOLES de ParisTech